newsticker

Le chemin vers la transparence : le nettoyage

La pollution physique et psychique de notre planète a atteint un tel stade que ce nettoyage devient un impératif vital. Nous changeons de paradigme et la terre va devoir être nettoyée. Le nettoyage nécessaire concerne la totalité de ce qui vit sur la terre, incluant nos organismes physiques et subtils (nos émotions, notre mental).

Atteindre la transparence
être et psyché
être et psyché « Si tu n'es pas semblable au cristal, tu regarderas autrui à travers le voile de tes noirceurs. » (Lecture d'Aura et Soins Esséniens, A. Givaudan)
être et psyché
Qu'entend-on par transparence ? La transparence est autre chose que l'inconsistance. Le diamant, qui est transparent, possède la plus grande force du monde minéral. La transparence est la qualité de l'être qui s'est épuré.
être et psyché
L'idée de transparence effraie le mental parce qu'il a peur d'être effacé, d'être invisible, de perdre quelque chose. Pourtant la transparence véritable est consistante. Elle est brillante, elle reflète toutes les couleurs de l'arc-en-ciel, elle est visible. Elle ne gomme pas les qualités de l'être, elle est ce qui permet qu'elles s'expriment sans entrave. La transparence est ce qui permet la circulation et la réflexion de l'énergie la plus lumineuse.
être et psyché
On regroupera ce qui opacifie l'être sous le nom de toxines. Les toxines, c'est tout ce qui est toxique et d'une façon neutre tout ce qui salit à la fois le corps et l'esprit. C'est le plus lourd, le plus sombre. Ce sont les matières denses toxiques présentes dans l'alimentation mais aussi les pensées, les paroles ou les attitudes toxiques. Le chemin vers la transparence peut donc être présenté comme un nettoyage de toutes ces toxines. On considérera les toxines physiques, mais les toxines plus subtiles.

Les toxines
être et psyché
Évacuer les toxines de notre organisme physique demande de les faire sortir. Les adeptes du jeûne (la plus radicale technique de nettoyage) connaissent bien ce phénomène. Lors d'un jeûne, il n'est pas rare d'avoir des éruptions cutanées, des montées de fièvre, nausées, diarrhées... Le corps se purifie et c'est bon signe. Le médecin intérieur fait son travail. Pourvu que ces symptômes soient supportables ; la dernière chose à faire est de les coupler avec des médicaments chimiques qui ajoutent des toxines. Généralement ces manifestations disparaissent rapidement et laissent place à une belle sensation de bien-être.
être et psyché
être et psyché Se nettoyer et faire sortir les toxines de l'organisme se fait par l'alimentation, que ce soit par ce que l'on ingère (cure de fruits, tisanes aux plantes...) ou par ce qu'on s'abstient d'ingérer (jeûne total ou partiel, retrait de certains aliments). On peut résumer les choses ainsi : l'alimentation vivante (les aliments crus) est nettoyante alors que les aliments morts créent des toxines ou les entretiennent. Ce n'est pas négatif en soi d'entretenir les toxines, comme nous le verrons plus loin. L'alimentation vivante contient la lumière qui illumine l'ombre, l'opacité de nos corps. Ce sont les végétaux vivants (crus) qui contiennent le prâna, notre nourriture sur un plan subtil. Les aliments morts sont sombres. Parmi les aliments morts, certains sont plus toxiques que d'autres, plus sombres que d'autres. La viande est le premier toxique à supprimer de son alimentation. C'est une substance lourde, qui va entrer en putréfaction dans les intestins de quiconque n'a pas un transit efficace. Nous possédons 7,5 mètres d'intestins. La quantité d'aliments qui peut y pourrir, y fermenter est énorme. L'émotionnel de l'animal est imprégné dans sa chair et est transmis à la personne qui l'ingère. La toxicité dans l'attitude de cautionner la mise à mort est source de toxines morales.
être et psyché
Ensuite, les autres produits en provenance des animaux (qui seront toujours des aliments morts). Plus l'alimentation tend vers le végétal et le vivant, plus elle est nettoyante. La lumière qu'elle contient dissipe l'obscurité. Pour cela, elle la met en lumière. Elle l'éclaire, elle la rend visible. Ce n'est donc pas automatiquement agréable. Le corps qui se nettoie peut utiliser une gastro et des crises d'acné. On peut croire que l'on va plus mal qu'avant alors que ce sont les toxines qui sortent de l'organisme. Avoir conscience du phénomène de « sortie » des toxines est la première étape pour savoir gérer le nettoyage.
être et psyché
Lorsqu'on touche à son alimentation, on touche à son émotionnel et à ses croyances mentales. Ce n'est pas anodin.
être et psyché
être et psyché Ceux qui souhaitent se nettoyer pour créer un organisme plus lumineux, transparent, vont devoir faire la lumière sur leur propre ombre. Découvrir les points sombres. Cela signifie que pour nettoyer les placards de la maison, il faut faire sortir tout ce qui était à l'intérieur. Bien des choses oubliées peuvent apparaître...
C'est pareil sur les autres plans. On se libère parallèlement de rancunes, croyances, émotions – pour cela il faut les faire sortir. On peut mettre à jour des crises de larmes, des colères qui passent comme ils sont arrivés. Ce sont les signes que le nettoyage s'opère.
être et psyché
Il existe beaucoup de façon de rendre l'évacuation émotionnelle confortable. Théâtre, expression libre... Laisser passer sans juger ce qui sort. On peut faire une crise de larmes sans se considérer comme quelqu'un de névrosé. L'ayurvéda (la médecine traditionnellle de l'Inde) enseigne que la seule toxicité à ce niveau, c'est de retenir les émotions. Retenir une colère ou une tristesse crée des toxines. C'est la source véritable de la maladie : retenir, contenir, c'est de là que proviennent les souffrances. Quelqu'un qui exprime ce qu'il sent quand il le sent, à la façon d'un enfant, a une attitude saine et se moque bien de la convenance... à l'image d'un enfant.

Pourquoi le nettoyage doit être progressif
être et psyché
Nous sommes attachés à nos toxines. Nos toxines physiques, nos toxines mentales. Ce que nous avons longtemps retenu, nous nous y sommes attachés. Inutile de le juger.
En termes d'alimentation, nos produits animaux, cuits, nos croyances mentales, nous y sommes attachés. Libérer tout cela trop rapidement n'est pas souhaitable. Ce qui doit être transformé doit l'être d'une façon progressive.

Prenons un exemple
être et psyché Imaginons un chien qui vit depuis des années recouvert d'une épaisse couche de boue. C'est devenu une seconde peau pour lui. Il est habitué à n'entrevoir une petite lumière très faible. Pour lui, il n'est pas plus sale qu'un autre : il se croit fait ainsi. Maintenant, une personne bienveillante le voit dans cet état. Catastrophée et pleine de bonnes intentions, cette personne le conduit au toilettage. Là il sera lavé et tondu. Pour lui, c'est sa peau et sa protection qu'on lui retire. Il sent bien que c'est plus net mais il est agressé par la luminosité et par l'air, tout est trop vif. Que va-t-il faire à la première occasion ? Il se jettera dans la boue ! Pour se rassurer il fera en sorte d'en remettre une couche plus épaisse et il évitera tout contact avec des humains.
être et psyché
La personne bienveillante a aggravé le problème. Notre réaction sera la même. Quelqu'un de conscient que la nourriture morte est lourde et sombre essayera peut être de passer du tout au tout et de manger tout vivant. Le temps d'une cure, c'est salutaire. Mais à terme la boulimie de fromage risque d'arriver en compensation et de dégoûter totalement cette personne des végétaux !
être et psyché
Imaginons autre chose. Votre maison est peut-être pleine de vieilleries plus totalement nécessaires. Pour peu que vous ayez envie du neuf, vous pouvez engager quelqu'un pour faire du nettoyage. Mais comment vous sentirez-vous sans vos albums photos, sans les étagères pleines de ces livres que vous aviez adorés, sans les ustensiles de cuisine de grand-mère ? Mieux vaut peut-être que les choses soient faites progressives pour qu'elles soient supportables. La clarté trop rapide est un aveuglement.

Nous nous nourrirons de lumière
être et psyché
Pour notre corps physique, le principe est le même. Nous changeons actuellement de dimension de conscience. Nous sommes collectivement en train d'expérimenter un saut quantique : une transformation radicale. être et psyché Cela signifie que notre alimentation va également se transformer pour nous permettre d'intégrer davantage de lumière. Notre véritable nourriture est le prâna et à terme, nos organismes modifiés par notre évolution l'intégreront directement. Nous nous nourrirons de la lumière du soleil (nous sommes déjà nourris par elle, mais de façon relativement indirecte). Concrètement, pour que le processus soit agréable, nous devrions à peine le sentir. Pas de radicalisation rigide de notre alimentation ! Davantage de lumière, ce doit être davantage de joie. Nous allons nous diriger tout naturellement vers plus de végétaux vivants, d'une façon progressive. Comment savoir si nous sommes au rythme juste en termes d'alimentation ? Il y a une bonne indication et c'est notre corps qui nous la donne : notre transit intestinal. Un transit lent ou une constipation, c'est un excès de toxines physiques et morales qui stagnent. Ce qui doit être évacué doit l'être à un rythme confortable. Les adeptes de cures de fruits connaissent les diarrhées caractéristiques d'un nettoyage trop rapide. Parfois salutaire, cela peut être très dangereux si c’est poursuivi. Une diarrhée tue plus vite qu'une constipation.

La transparence de l'âme et du cœur
être et psyché
Le fait d'intégrer plus de lumière sur terre va nous propulser dans une dimension de conscience que beaucoup qualifient de paradisiaque. Ce chemin est la voie de la transparence : elle permet que passe et s'exprime tout ce qui doit l'être, sans cacher, sans retenir, surtout sans juger car le jugement comprime. Ce qui est comprimé explose. Notre société est attachée à son ombre et le détachement se fait dans le cœur de la population. La lumière aura le dessus... en douceur.
Marie Dulout
Praticienne en massages Ayurvédiques, Annemasse - France
Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, si vous ne le modifiez pas et que vous citiez la source : www.energie-sante.net

Si vous aussi, souhaitez vous exprimer et être présent sur Energie-Santé,
04 mai 2017 Gala
Gala 2017 du Temple de la Renomée Médicale Canadienne à Québec (Québec)

04-06 mai 2017 Salon
Salon du Design de Montréal
à Montréal (Québec)

27 juin. 2017 : Début de formation internet
Astrologie Holistique - niv.2 : interprétation 
par Agnès Andersen


2 juin 2017 : Conférence à Moirans (38)
Monde en changement ou ... changement de monde ?   par Monique Mathieu

27 juin. 2017 : Début de formation internet
Astrologie Holistique - niv.2 : interprétation 
par Agnès Andersen

17-22 juillet 2017 : Stage à Marsanne (26)
Stage de danse libre
par Anne-Marie Bruyant

09-10 sept. 2017 : Branges (71)
Salon des Z'Arts Zen de Branges
par Le Z'Arts Zen

23-24 sept. 2017 : Salon à St Rambert d'Albon(26)
Salon des Z'Arts Zen de St Rambert d'Albon
par Le Z'Arts Zen

Livres
© 2008-2015  Energie-Santé - - à propos - mentions légales - partenariat