newsticker

Se recentrer par le rythme juste

La voie du cœur
être et psyché
être et psyché Les physiciens quantiques disent que l’être humain est un petit univers, un microcosme à l’image du macrocosme. Tout ce qui existe serait inter-rellié. Les enseignements spirituels rejoignent cette idée et annoncent une prise de conscience collective de ce lien. Tous convergent et s’accordent à dire que ce changement passe par le cœur.

Quel est le cœur ?
être et psyché
Considérons notre système solaire comme est un être vivant (ce qu’il est). La terre est un de ces organes. Quel est son cœur ? Son cœur est son centre, le soleil. Lui-même est relié au centre, au cœur de notre galaxie, jusqu’au grand soleil central. être et psyché Cela n’a pas de fin car l’univers est infini.
être et psyché
Retrouver notre centre signifie donc retrouver notre lien à l’énergie solaire. Certains l’appellent la conscience christique ou bouddhique, d’autres lui trouvent d’autres noms. Il s’agit de la plus haute lumière disponible. Il s’agit de l’information divine. L’information est lumière, la lumière est information. L’information divine est donc l’information la plus lumineuse. De notre point de vue, il s’agit de l’information solaire. Le soleil est la source de la plus grande, de la plus puissante information-lumière qui nous parvienne. Le soleil extérieur est à l’image de notre soleil intérieur.

Recevoir l’information du cœur …
être et psyché
être et psyché Retrouver le rythme juste permet de recevoir toutes nos informations directement de la nature. Il s’agit de s’harmoniser avec les énergies distribuées par l’univers, plus qu’avec la temporalité étriquée des heures de l’horloge et des jours du calendrier. L’émetteur de l’information-lumière étant le cœur, notre centre, qui correspond au soleil, recevoir cette information revient à se recentrer. Pour cela il faut admettre que le cœur est Un, que notre cœur et le cœur de l’univers sont Un.
être et psyché
Il semble par ailleurs évident que toute notre civilisation s’est coupée de son cœur, que nous vivons avec un fonctionnement contre nature, décentré. Se recentrer peut être utile en ces temps de grands changements et d’accélération temporelle (de transformation de notre perception de la temporalité). Cela pourrait éviter de se sentir quelque peu perdu et angoissé face à l’effondrement d’un système basé justement sur le calendrier et l’horloge.

… Suivre la route du Soleil
être et psyché
Les enseignements de nombreuses traditions rappellent ce rythme juste. L’ayurvéda propose une série d’actions journalières pour favoriser l’harmonie avec la nature. Considérons ici les principales en gardant à l’esprit que ces actions ne sont pas la voie… Mais montrent la voie.
être et psyché
La première action pour rejoindre le rythme du soleil est de se lever le matin une heure avant lui. (Ce qui correspond à une heure différente en fonction des saisons.) En ayurvéda, on salue la venue du soleil chaque jour. Cette salutation est mise en pratique par des postures de yoga, quelques exercices dont le but est de s’enraciner, se réapproprier son corps physique après la nuit. On peut les considérer comme de longs étirements, un réveil en douceur ou un peu plus dynamique en fonction des êtres et des sensibilités.
être et psyché
être et psyché Prendre un temps de méditation le matin permet de se recentrer, de se connecter au cœur et à l’aspect de notre être qui tout à la fois dépasse et englobe notre corps physique. Cela peut correspondre à une prière, un temps de silence… On peut réciter un mantra, fixer une bougie… Les moyens disponibles ne manquent pas. Que chacun rencontre ce qui lui correspond.
Le repas le plus copieux de la journée est pris le midi. Le midi avec le soleil au zénith c’est notre « feu » digestif qui est à son maximum. Avant le repas, on prend conscience des aliments que l’on s’apprête à manger. Remercier pour ces aliments, sentir de la gratitude élève notre niveau vibratoire. Les sentiments agréables favorisent une bonne digestion. À l’inverse, le stress et l’agitation crispent le système digestif et les aliments ne sont pas bien reçus. Après le repas, on reste assis quelques minutes, de préférence en silence, ce qui aide à l’assimilation.
être et psyché
Notons que recevoir l’information-lumière, en terme d’alimentation, c’est se nourrir de vie. C’est le prâna solaire qui donne vie à toute chose. Le prâna est notre nourriture sur un plan subtil. La nourriture vivante seule contient le prâna qui n’est donc présent que dans les végétaux. Les produits animaux, farineux et les végétaux cuits sont morts.
être et psyché
En fin d’après-midi, on reprend un temps de méditation, de connexion, de centrage (selon le terme avec lequel on se sent le plus à l’aise). Le sommeil sera également meilleur si le repas du soir a été léger.
être et psyché
Comme on suit la route du soleil, plus il se couche tôt, plus on se couchera tôt également. On dormira donc davantage si les journées sont plus courtes. On devrait faire de plus longues nuits en automne et en hiver, qui raccourciront au fur et à mesure que la luminosité grandit. Une société dans laquelle ces rythmes ne sont pas respectés, qui impose des temps d’activité similaires tous les jours l’année, avance contre la nature. Considérons que l’arrivée de l’automne devrait voir l’activité générale diminuer avec la luminosité. Au lieu de cela, l’approche des fêtes de Noël demande davantage de dépense, de productivité. La luminosité grandit à partir du solstice de décembre. Nous devrions progressivement devenir plus actifs. Notre société crée le contraire : les fêtes ont eu leur excès, suivies de vacances.
être et psyché
Les rythmes naturels sont ainsi non seulement ignorés mais chacun est encouragé à aller à l’encontre de ces cycles. Retrouver notre connexion au cœur, notre centre, demande d’oser se différencier par le positif en suivant les véritables messages naturels indiqués par le soleil et les éléments qui nous entourent.

Appliquer, c’est intégrer au-delà du mental
être et psyché
être et psyché Lire ces informations avec le mental a ses limites. Seule, l’application sur une durée suffisante permet de comprendre à un autre niveau. C’est par nos actions que la transformation de notre réalité deviendra tangible. Pour autant se plier au rythme juste pour soi ne doit pas être désagréable. Ca ne doit pas être difficile. Ca peut être inconfortable pour les croyances limitantes et le mental, pour tout ce qui en soi ne reflète pas l’harmonie et s’accroche au désordre… Inconfortable pour tout ce qui n’est pas soi uniquement. Dans une société aussi déstructurée, se baser sur cette routine est utile car elle permet un basculement vers une structure saine, reliée au cœur et à une conscience d’unité.
être et psyché
Le mental aura du mal à croire que ces quelques actions puissent suffire à se reconnecter. En effet, elles ne suffisent pas et la recette n’est pas sur internet, ni dans les livres. Pour autant s’il y a des actions à poser, ce sont celles-ci. La vérité est simple. Qui énonce un processus complexe pour se reconnecter au cœur énonce un mensonge.

Rejoindre la vie des plans supérieurs de conscience
être et psyché
être et psyché Sur les plans supérieurs la façon dont le soleil brille fait sens car il est reconnu comme un être vivant, la lumière est reçue comme vivante, elle communique un message. Sur les plans supérieurs il n’y a pas de dualité, d’opposition entre le jour et la nuit. Il y a seulement différentes qualités de lumière. Pas besoin d’attendre quoi que ce soit pour se régler sur cette information-lumière. La luminosité varie tout au long du jour, c’est la qualité de lumière qui varie, donc l’information transmise qui varie. Être à l’écoute de ça c’est retrouver l’harmonie, le lien avec le cœur, le centre, le nôtre et celui de l’univers car nous sommes Un en essence. Voilà pourquoi, pour ceux qui ont fait ce choix ça ne doit pas être difficile de retrouver l’harmonie, le rythme juste et une cohésion globale avec la vie car nous sommes tous Un-formés, informés par le même cœur.
être et psyché
C’est notre état naturel. Nous expérimentons collectivement un déséquilibre général mais la nature tend vers l’équilibre et nous allons retrouver un fonctionnement naturel, en harmonie avec la nature. Comme un élastique trop tendu cherchera à retrouver une forme confortable, nous nous dirigeons vers cette harmonie. La non-résistance, le lâcher prise, associés à l’action juste permettront à ce processus d’être facile et agréable.
Marie Dulout
Praticienne en massages Ayurvédiques, Annemasse - France
Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, si vous ne le modifiez pas et que vous citiez la source : www.energie-sante.net
Si vous aussi, souhaitez vous exprimer et être présent sur Energie-Santé,
20-21 janvier 2017 Salon
Salon des entreprises
Gatineau (Québec)

28 mars 2017 : début de formation internet
Introdution à l'Astrologie holistique 
par agnès andersen

10 Fév. 0217 : Conférence à Moirans (38)
Relation Energie et Santé 
par Jean-Paul Thouny

9-12 mars 2017 : Formation à Voiron (38)
Apprendre le chant diphonique - niv. 1 et 2 
par Patrick Chêne

28 mars 2017 : début de formation internet
Introdution à l'Astrologie holistique 
par agnès andersen

01-02 avr. 2017 : Salon à Neuville (69)
Le Salon des Z'Arts Zen de Neuville s/Saône 
par Le Zarts Zen

08-09 avr. 2017 : Salon à St Etienne (01)
Le Salon des Z'Arts Zen de St Etienne s/Chalaronne  par Le Zarts Zen

27-30 avr. 2017 : Festival à Genac (16)
10ème Festival du Chamanisme 
par Le Cercle de Sagesse de l'Union des Traditions Ancestrales

13-14 mai 2017 : Salon à Villefranche (69)
Le Salon des Z'Arts Zen de Villefranche s/Saône
par Le Zarts Zen

17-22 juillet 2017 : Stage à Marsanne (26)
Stage de danse libre
par Anne-Marie Bruyant

Livres
Bienvenue du Terre !
de Sylvie Ouellet
© 2008-2015  Energie-Santé - - à propos - mentions légales - partenariat