newsticker

L'amitié

Définir l’amitié ? Pas facile…
amitié
Si je m’en réfère au classique Wiktionnaire, il s’agirait de « Sentiment réciproque qui engage deux personnes l'une envers l'autre ». Mais aussi de « Paroles obligeantes, qui marquent de l’affection », voire de « bon office, service ».
Je retiendrai la notion de sentiment.
amitié
amitié Mais qu’est-ce qu’un sentiment ? Pas une émotion qui vous submerge et s’empare de vous comme une tornade, mais quelque chose de plus solide : un ressenti maîtrisé, réfléchi. Cette prise de recul qui, justement, diffère du trouble relevant du domaine instinctif, qui nous envahit subitement, de façon excessive et disproportionnée avec la réalité.
amitié
Quand je pleure en regardant un film, je me laisse emporter dans un flot de tristesse montant de mes profondeurs les plus obscures pour une situation de cinéma qui n’est même pas réelle. Le sentiment, lui, conscientise et choisit : j’aime ce film. Ou je ne l’aime pas.

Petit détour astrologique
amitié
Si nous suivons le schéma classique de l’astrologie, l’émotion relève du type Lunaire, le sentiment, du type Vénusien.
Souvent né d’une émotion, (énergie de la Lune), le ressenti se transforme pour devenir sentiment (amour ou haine). Comment ?
Prenons le cas de l’amour. Le ressenti se mentalise (énergie de Mercure), décide d’aimer et souhaite plaire (énergie de Vénus), séduit et conquiert pour se sexualiser (énergie de Mars), éclôt et porte ses fruits (énergie de Jupiter), finit par se scléroser dans la limite et la routine (énergie de Saturne). Ainsi se termine le premier stade, le plus courant, celui de l’ordinaire ennui des couples vieillissants qui, bien que ne s’aimant plus, restent ensemble par habitude, intérêt, convention ou peur du changement.
amitié
Mais si, grâce à Chiron (l’expérience initiatique), le passage des transaturniennes (planètes après Saturne) se fait, l’amour sclérosé trouve le courage de briser ses liens pour s’individualiser (énergie d’Uranus). Il cherche alors à se transcender jusqu’au sacrifice (énergie de Neptune) et ainsi, muter pour se régénérer dans un plan supérieur, se spiritualiser en échappant à l’influence des astres et se réaliser par union cosmique, ou se détruire pour « renaître de ses cendres » mais mieux (énergie de Pluton).
Et ainsi de suite… Un voyage plein d’imprévu pour le sentiment.

Mais pour l’amitié, qu’en est-il ?
amitié
Tenant compte de ces remarques, au départ, je verrais plus dans l’amitié un « sentiment d’amour dénué de séduction et de sexualité ». Donc, nous mettrons en second plan les énergies de Vénus et de Mars.
Mais à bien y réfléchir…
amitié
Cent mille nuances d’amitié ?
amitié Amitié : amour sans sexualité ? Pas forcément. « Amour sans rapports de séduction érotique » me semblerait plus correct. Donc, amour sans désir sexuel.
L’amitié ne serait-elle alors que de la fraternité entre personnes qui ne sont pas du même sang ? Comme l’amitié du chanteur Jean Ferrat pour celle qu’il appelait « sa petite sœur » Isabelle Aubret ?
Non plus. Là, je parlerais plutôt de communion d’âmes dépassant le plan physique. Union de vibrations qui s’harmonisent.
D’autant que certains frères et sœurs peuvent se montrer tout, sauf fraternels. Idem pour l’amour parental.
Donc, l’amitié se situerait encore autre part.
amitié
Et doit-on parler « d’amitié » ou « d’amitiés » ?
Évidemment, elle n’a rien à voir avec le copinage, simple attirance temporaire de sympathie, occasionnelle et non choisie, sans réel fondement, ni profondeur. Des copains, on peut en avoir des dizaines. Ça se fait presque tout seul au détour d’un événement banal. Mais des amis…
amitié
Encore moins avec les centaines d’amis qu’on peut se faire sur les réseaux sociaux. Il s’agit plutôt de contacts, possibles dans le monde entier, certes, mais le plus souvent aussi invisibles qu’éphémères. C’est convivial et amusant mais pas très porteur. Et dans ces cas, le terme « amis » n’est peut-être pas le plus approprié. Bien que parfois, ces rencontres virtuelles aboutissent à de véritables amitiés tant il est vrai que des amis « doivent se rencontrer ».
amitié
Pourquoi ?
« Parce que c’était lui, parce que c’était moi » écrivit Montaigne pour tenter d’expliquer son amitié passionnelle avec La Boétie.
Amitié passionnelle ? C’est ce qu’on en dit. Mais une amitié peut-elle relever de la passion ? Oui, dans la mesure où passion ne signifie pas forcément sexualité. Ni personnes de sexe opposé. Ni même avec quelqu’un, après tout. Ma passion pour l’astrologie ne serait-elle pas de l’amitié ? Une amitié virtuelle et silencieuse, certes, mais fondée sur un tel partage qu’elle en est devenue magique !
amitié
amitié Et que dire de cette notion de réciprocité et d’engagement que souligne Wiktionnaire ? Elle implique forcément un partage équitable. Un désir d’aller-retour, d’offrande-réception qui signifierait à quel point la relation amicale doit être équilibrée, ce qui n’est pas toujours le cas de la relation amoureuse.
amitié
Quant à l’engagement : doit-on se sentir responsable de ses amis ? D’après la définition, la réponse serait oui. Ce qui différencierait alors l’amitié de la simple camaraderie en la plaçant à un niveau supérieur ? Ou, plutôt, différent ?
Donc l’amitié inclurait plus une relation de partage que l’amour, plus couramment lié à la notion de don. Ne parle-t-on pas d’amour oblatif ?
J’en reviens donc à cette remarque : comme il existe plusieurs formes d’amour, il existe plusieurs formes d’amitié.
amitié
Alors, comment définir l’amitié ?
Et d’ailleurs, a-t-elle besoin d’être définie ?
Pour moi, l’amitié est multiple. J’ai « des amis » dans « mes » vies, mais j’ai « un homme » dans « ma » vie.
La notion d’amitié varie d’une personne à l’autre et même pour la même personne. Parce que chacun est différent, donc susceptible d’aimer et d’être aimé différemment.
Le plus souvent, elle naît d’échanges de sympathie, d’une apparente ressemblance subtile entre deux personnes qui s’attirent. Deux personnes qui semblent se connecter à la même vibration, mais une vibration unique, propre à ce couple-là et à aucun autre.
amitié
Pour cette raison, ne vaut-il donc pas mieux parler « d’amitiés » ou de « moments d’amitiés » ?
Je trouve l’amitié plus facile à décrire qu’à vivre. Parce qu’elle suppose toujours un retour… Qui est rarement ce qu’on imaginait.
Tout dépend de la façon d’aimer, de la valeur que l’on accorde à ce sentiment et de la capacité à le gérer dans l’espace mais aussi le temps.

Et ce cher ego dans tout ça ?
amitié
amitié D’une façon générale, je ne crois pas à l’amour « qui accepte tout, qui partage tout, qui comble tout ». En tout cas, pas sur le plan humain où les sentiments sont le plus souvent motivés par l’ego : je t’aime parce que tu me reconnais et m’admires. Le jour où tu cesseras, je ne t’aimerai plus.
amitié
Le jour où l’ami nous apparaît comme un rival, quelqu’un qui cherche à nous piéger, à nous voler ou à nous détruire, alors, je crois qu’à ce moment-là tout s’écroule. L’amitié n’était qu’une « émotion amicale », un pseudo-partage plus tourné vers soi-même que vers l’autre. En réalité on a voulu s’attribuer une suprématie de l’ego sur l’autre. Il n’y adhère plus, donc il nous trahit. Dans ce cas, c’est l’ego qui reprend le dessus. Et l’ego n’est pas amical ni aimant.
amitié
Pour cette raison, je crois que le premier ami que nous devrions tous avoir, c’est nous-même. Celui-là nous sera toujours fidèle.
De même, il n’est pas souhaitable que, par amour, on se sente obligé de tout accepter. Le partage doit rester un partage et non une forme de domination parfois inconsciente, souvent rassurante où la liberté finit par être malmenée au moindre désaccord : tu ne penses pas comme moi, donc tu ne peux pas être mon ami, mon amie.
amitié
C’est là qu’intervient le sens de respect de la différence de l’autre, mais aussi de soi-même.
Alors, un alter ego, l’ami ? Un miroir ? Un autre soi-même ? Pas forcément ! Mais quelqu’un qui nous apporte quelque chose que lui seul, et pas un autre, est capable de nous apporter. Et auquel nous apportons également quelque chose d’unique. Une conviction, une entente impalpable, une facette supplémentaire au diamant de la foi.
En tout cas, un indéfinissable qui nous permet de vivre mieux en sa compagnie.
Faut-il obligatoirement savoir quoi ?

Amitié et absence de peur
amitié
Comme dans l’amour, il me semble que dans l’amitié, ces critères de partage et de respect soient essentiels. Car ils marquent avant tout la confiance qu’on se sent prêt à placer dans l’autre, l’état d’abandon, de vulnérabilité, dans lequel on est capable de se mettre face à lui, c'est-à-dire, sortir de la « peur de l’autre ».
amitié
L’amitié, comme l’amour naîtrait-elle de cette absence de peur ?
Qui a dit que la peur est l’absence d’amour ?
Cette peur, et le désir que l’autre nous rassure, reste un comportement très humain qui, peut-être, explique pourquoi un sentiment, quel qu’il soit, a tant de mal à durer. Parce que bien souvent, nous attendons trop de l’autre, au lieu de nous remettre, nous, en question.
De là à dire que l’amitié n’existe pas ? Ou qu’elle n’est qu’une approximation d’amour attiédi ne sachant pas trop où se situer ?
Non ! Bien sûr.
amitié
amitié Je crois sincèrement à certaines formes d’amitiés, durables, dans la mesure où elles sont entretenues. Pour moi, ce sont des partages de joies ou de moments plus difficiles, des intimités complices, une entraide avec, parfois, des échanges de fragilité. Cette diversité qui fait que la relation devient assez solide, assez différente pour sortir de l’ordinaire, parce qu’elle est fondée sur une base essentielle : la confiance.
Si cette confiance disparaît le jour où l’on ne pense plus la même chose, ensemble, alors ce n’était pas une amitié mais un semblant d’amitié.
amitié
Ce type de rapports est courant. Il suppose une vision déformée de l’amitié qui doit toujours aller dans le sens qu’on se souhaite. C’est alors dans ces cas-là que tout finit par exploser et qu’on découvre que les amis ne sont pas vraiment ce qu’on imaginait : le miroir de nous-mêmes. Ou qu’ils nous renvoient un aspect de nous qui nous déplaît. Les rapports n’ont souvent été qu’une expansion d’ego cherchant à capter dans l’autre une satisfaction de soi, sans se soucier de ce qu’il peut ressentir.
Ce qui conduit inexorablement à la réaction inverse où l’un des deux se libère de l’autre qui l’empêchait d’évoluer favorablement.
Ainsi, rapports de force, jalousie, humiliations ne devraient pas faire partie de cette entente de cœurs où chacun doit trouver le même réconfort.
C’est pourquoi une rupture amicale peut être aussi douloureuse qu’une rupture amoureuse. Aussi décevante, surtout.
amitié
Tenter de redémarrer si les fondations ont été faussées ? Pour moi, c’est difficile. Le recollage sera toujours du recollage.
D’autant plus que, dans l’amitié n’existe pas ce lien de communauté d’amour de couple : créer une famille, mettre des enfants au monde. En ce sens, elle est plus gratuite que l’amour mais aussi beaucoup moins aliénante en responsabilité.
Alors, quand l’amitié dévie, ne vaut-il pas mieux l’abandonner et reconstruire ailleurs avec quelqu’un d’autre ? Et si l’ex amitié devient la future ennemie, c’est que vraiment, elle ne valait pas cher !

Amitié et sexualité
amitié
Quant à l’amitié entre homme et femme, je pense qu’elle est possible. Mais qu’une grande complicité deviendra souvent la base d’un amour où apparaîtra tôt ou tard le désir de sexualité. Surtout si chacun est célibataire.
Il semble que les hommes soient plus tentés de sexualiser leurs amitiés féminines. Simple curiosité ?
amitié
amitié Si bien des couples sont devenus amants après avoir été amis, il faut reconnaître que le résultat n’est pas forcément à la hauteur des espérances. Car, dans ce domaine, les fantasmes sont souvent allés trop loin et la réalité risque de se révéler trompeuse. Et rester amis après passage à la sexualité devient très aléatoire. Comme si la relation avait perdu tout son intérêt. Un interdit tacite a été dépassé, une zone d’intimité secrète désacralisée. L’amitié s’est transformée en autre chose. Et si ce n’est pas de l’amour, ce n’est plus non plus de l’amitié. Le charme est rompu.
amitié
Alors prendre le risque de gâcher une belle amitié pour un amour illusoire ? À chacun de voir. Bien sûr que l’amitié peut être une base solide pour créer un couple et une vie de famille. Mais si ça rate, il faut bien penser que ce ne sera plus jamais pareil après.
Pour éviter cela, le plus simple ne serait-il pas de se définir des conventions personnelles dès le départ ? Et de s’y tenir ou d’assumer les risques ?
Une fois de plus, à mon avis, tout dépend de la capacité de faire confiance. Aux autres mais surtout à soi-même.

Mon amie Sandrine
amitié
En conclusion je raconterai cette petite histoire qui m’avait beaucoup touchée.
Une de mes amies, Sandrine, s’intéresse beaucoup à l’ésotérisme. Un jour où je lui parlais des régressions que je faisais faire à mes patients, devinant son envie de tenter l’expérience pour résoudre un mystère de sa vie, je lui ai offert d’essayer.
C’était tout nouveau pour elle. Replonger ainsi dans son passé le plus lointain, le plus intime, pour y découvrir… Quoi ? Par une méthode « non approuvée scientifiquement » qui risquait de la mener… Où ? Avec une « parapsychologue » confirmée mais non diplômée qui, en plus, croyait aux extra terrestres ? Et, le comble ! En parlait sans sombrer dans le délire ! Pas très rassurant, tout ça !
C’est ce que lui affirma sa meilleure amie à laquelle Sandrine avait parlé de notre projet.
Pour terminer, la meilleure amie avança le traditionnel : « Et tu n’as pas peur qu’elle t’entraîne dans une secte ? »
Sandrine lui répondit simplement : « Agnès ne me veut pas de mal ».
À mon avis, cet aveu de confiance à lui seul, résume tout ce que peut être l’amitié.

Agnès Andersen

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, si vous ne le modifiez pas et que vous citiez la source : www.energie-sante.net
Si vous aussi, souhaitez vous exprimer et être présent sur Energie-Santé,
10 Fév. 0217 : Conférence à Moirans (38)
Relation Energie et Santé 
par Jean-Paul Thouny

9-12 mars 2017 : Formation à Voiron (38)
Apprendre le chant diphonique - niv. 1 et 2 
par Patrick Chêne

28 mars 2017 : début de formation internet
Introdution à l'Astrologie holistique 
par agnès andersen

01-02 avr. 2017 : Salon à Neuville (69)
Le Salon des Z'Arts Zen de Neuville s/Saône 
par Le Zarts Zen

08-09 avr. 2017 : Salon à St Etienne (01)
Le Salon des Z'Arts Zen de St Etienne s/Chalaronne  par Le Zarts Zen

27-30 avr. 2017 : Festival à Genac (16)
10ème Festival du Chamanisme 
par Le Cercle de Sagesse de l'Union des Traditions Ancestrales

13-14 mai 2017 : Salon à Villefranche (69)
Le Salon des Z'Arts Zen de Villefranche s/Saône
par Le Zarts Zen

17-22 juillet 2017 : Stage à Marsanne (26)
Stage de danse libre
par Anne-Marie Bruyant

20-21 janvier 2017 Salon
Salon des entreprises
Gatineau (Québec)

28 mars 2017 : début de formation internet
Introdution à l'Astrologie holistique 
par agnès andersen

Livres
Bienvenue du Terre !
de Sylvie Ouellet
© 2008-2015  Energie-Santé - - à propos - mentions légales - partenariat