newsticker

La Communication Profonde Accompagnée

Il me semble que l’approche que j’utilise au quotidien dans mon accompagnement existe depuis la nuit des temps. Les très jeunes enfants, si réceptifs au vécu de leurs proches, ont la capacité de capter ce qui émerge du cœur de chacun.
communication profonde accompagnée
Mais la capacité de mettre en mot, de formuler ce ressenti n’est pas encore disponible chez l’enfant et l’entourage peut ne pas être informé de ce qui se joue dans l’intimité de la jeune personne concernée.

La communication au service d'autrui
communication profonde accompagnée
communication profonde accompagnée La plupart d’entre nous perdons progressivement cette perception fine du vécu d’autrui. Il m’a fallu tout un cheminement pour retrouver en conscience cette compétence qui ne se manifeste que dans des situations spécifiques, au service d’autrui, et en tout premier lieu au service des personnes privées de l’usage de la parole. Tout me porte à croire qu’il s’agit aussi de l’émergence d’un potentiel que nous retrouvons progressivement aujourd’hui.
communication profonde accompagnée
Comme cela se produit à chaque fois qu’une nouvelle possibilité se dessine pour l’humanité, la communication profonde a émergé dans divers lieux, de diverses manières. J’ai rencontré une mère de famille qui, portée par un besoin essentiel d’échange avec son enfant privé de l’usage de la parole, a spontanément communiqué avec lui grâce à l’écriture accompagnée, en soutenant sa main, sans formation préalable.
communication profonde accompagnée
Étymologiquement communiquer vient du latin communicare, qui veut dire « partager quelque chose, mettre en commun ». La communication est un phénomène inhérent à la relation que les êtres vivants entretiennent lorsqu’ils se rencontrent. L’homme est par essence un être communicant, et dès les premiers temps de l’humanité, une mise en commun du vécu fut mise en œuvre par des dessins, des gravures rupestres, des gestes. Dès sa naissance, l’être humain est plongé dans un bain communicant, il ne peut se développer en dehors de ces stimulations. La communication avec le nouveau-né passe aussi en grande partie par le toucher.
communication profonde accompagnée
La Communication Profonde Accompagnée associe le verbe au toucher, dans une prise de contact et un soutien de la main de la personne accompagnée. Cette communication est avant tout un accueil, qui permet à chaque accompagné de mieux se structurer et de vivre sa propre vie. Écouter en C.P.A. c’est relier la personne à elle-même, à son être profond.

Historique
communication profonde accompagnée
Trois rencontres furent essentielles dans l’élaboration de la Communication Profonde Accompagnée. Ainsi la C.P.A. est-elle née au confluent de trois fleuves, bien distincts et pourtant complémentaires.. Chronologiquement la première rencontre déterminante dans mon propre parcours concerne la psychologie transpersonnelle à travers Pierre Weil, l’un des pionniers de la psychologie transpersonnelle(1) en France. Ce que j’ai appris au cours du cursus qu’il proposait m’a permis de mettre du sens sur des expériences intérieures qu’il m’était difficile de partager. Cela m’a donné aussi l’élan dont j‘avais besoin pour accompagner autrui dans le respect de la dimension sacrée en chacun.
communication profonde accompagnée
La rencontre avec la Communication Facilitée puis une formation approfondie à l’approche systémique des Constellations Familiales ont, ensembles, permis la mise en place de ce que je nomme aujourd’hui Communication Profonde Accompagnée (C.P.A.) et qui permet l’accès à cette dimension sacrée présente en chacun et reconnue par la psychologie transpersonnelle.

Sur un plan pratique
communication profonde accompagnée
communication profonde accompagnée En tant qu’«accompagnante», qui soutient la main de la personne qui écrit, je m’assieds à côté d’elle et veille à ce que les deux chaises soient bien parallèles afin d’éviter toute torsion au niveau des épaules. La main droite ouverte face au ciel, telle une coupe, j’accueille, dans la paume de cette main, la main gauche, doigts repliés sauf l’index, de la personne venue me voir. Son index est isolé et prêt à appuyer sur les touches du clavier d’ordinateur placé devant nous. Je prends le temps de me centrer et « écoute » la main de mon partenaire, c'est-à-dire que je me mets en état de réceptivité pour percevoir toute amorce de mouvement. Au bout de quelques secondes je sens une impulsion venant de sa main. Le mouvement que j’accompagne est ainsi initié. La main de mon partenaire me conduit sur les touches du clavier et des mots se forment.
communication profonde accompagnée
C’est une approche qui semble simple et qui pourtant, demande, de la part des professionnels qui l’utilisent un état de présence très particulier. Il s’agit d’un état de conscience qui allie vigilance et total lâcher prise, dans le respect de l’aspect sacré du texte qui émerge. Encore plus qu’avec d’autres approches thérapeutiques, la posture du thérapeute se doit d’être impeccable afin de garantir la qualité de la séance. Il s’agit d’une posture d’équilibriste. Lorsque je travaille, reliée à mon cœur dans sa dimension sacrée, ainsi qu’à celui de la personne que j’accompagne, je suis pleinement présente à l’instant, libre de toute anticipation.
communication profonde accompagnée
Le processus de la communication profonde passe aussi par le corps dans un espace d’unité où accompagné et accompagnant ne font qu’un, le temps de la séance. Une telle approche interroge, favorise des questionnements métaphysiques sur nos origines et notre destinée humaine. Lorsqu’elle peut être exprimée, cette interrogation permet de vivre mieux, dans l’accueil de ce que la vie présente.
communication profonde accompagnée
La C.P.A. s’adresse autant aux personnes privées de l’usage de la parole qu’aux personnes capables de communication verbale. La vision du handicap est bouleversée par cet accompagnement. Les textes tapés montrent que, quel que soit le handicap qui empêche quelqu’un de communiquer par la parole, une conscience intacte se déploie à un autre niveau de réalité que son système cognitif et sensoriel. Le soutien de la main ouvre l’accès à cette part indemne de l’individu.

Hypothèse quant au processus
communication profonde accompagnée
communication profonde accompagnée L’hypothèse, développée par le neurologue John Eccles, selon laquelle, « L’unicité de la conscience ou de l’âme provient d’une entité située dans un autre niveau de réalité »(2) donne un éclairage sur ce qui peut se produire au cours du processus de la communication profonde.
communication profonde accompagnée
Comme le dit Jean-Marie Pelt : « Tout se passe comme si les neurones ne sécrétaient pas la conscience comme le foie sécrète la bile selon l’adage de La Mettrie ou les thèses de Jean Pierre Changeux. Pour sir John Eccles au contraire, prix Nobel de médecine, le cerveau serait davantage le récepteur de la conscience que son émetteur.»(3) Quel que soit l’état du cerveau de la personne accompagnée, l’accompagnant joue le rôle d’un médiateur moteur, sensoriel et cognitif, c'est-à-dire qu’il met son propre cerveau au service de son partenaire de communication.
communication profonde accompagnée
L’hypothèse de John Eccles, implique que toute personne, quel que soit son handicap, dispose d’une conscience intacte qui se déploie à un autre niveau de réalité que le système cognitif et sensoriel. L’accompagnant, en se mettant à la disposition de la personne qu’il accompagne, devient le récepteur de la conscience de son partenaire de communication. Celui-ci pourra ainsi s’exprimer en utilisant le cerveau de son accompagnant, ce qui va pallier les déficiences de son propre équipement sensoriel et cognitif. Ainsi, la personne que j’accompagne pourra bénéficier de mon propre lexique et de mes structures mentales, mises à sa disposition par l’intermédiaire du soutien que je lui procure.
communication profonde accompagnée
Une telle hypothèse est en totale adéquation avec mes propres expériences intérieures. Elle est également corroborée autant par l’enseignement de toutes les grandes traditions spirituelles, que par la psychologie transpersonnelle.

A qui s’adresse l’accompagnement en communication profonde

communication profonde accompagnée
Toutes les personnes privées de l’usage de la parole - à cause d’un handicap de naissance, d’un accident, d’un accident vasculaire cérébrale, d’une maladie d’Alzheimer, etc. - bénéficient grandement d’un accompagnement en communication profonde.
o
communication profonde accompagnée
Cet accompagnement est d’abord un outil alternatif de communication qui permet un échange tangible avec l’entourage, au-delà de la communication non-verbale toujours présente.
o La C.P.A. restitue à celui qui écrit son vécu émotionnel, ce qui contribue à lui conférer la conscience de sa propre personne tout en le libérant d’une charge devenue poids.
o Les textes tapés témoignent, de la part de leurs auteurs, d’une grande compréhension et d’une perception fine de ce qui ce joue autour d’eux.
Ainsi ce texte de Muriel, une adulte souffrant de troubles autistiques, évoque la réalité à laquelle elle a accès : « Lumière du ciel s’épanouit en un arc-en-ciel mordoré dont je vois la gamme des couleurs s’épanouir en éventail sur la brèche du temps. Je vis en osmose avec le monde et c’est joie d’ouvrir une brèche pour apprendre à être moi. (…) Ma peur est laissée en dépôt sur le miroir de ma vie. Ma vie se reflète sur le miroir de ta pensée, telle une image dans un miroir. Faire front n’est pas mon choix. J’attaque moi plutôt que l’autre qui est aussi moi et je me réfère à mon sentiment d’insuffisance. Pourtant au fond de moi, je sais que le Tout est en moi et que je suis partie intégrante du grand Tout (….) Autisme n’est pas déraison, mais raison si grande que le monde paraît privé de sens. ».
L’expression d’un tel vécu modifie grandement le regard de l’entourage et contribue au mieux-être de la personne concernée. Le texte écrit en C.P.A. donne de précieuses informations sur ce qui est vécu de l’intérieur et permet aux proches de modifier leur comportement de manière adaptée. Connaître la réceptivité des personnes en situation de handicap va permettre d’amorcer un échange authentique.
o Ce qui émerge en C.P.A. montre que les personnes privées de l’usage de la parole vivent au quotidien dans un champ transpersonnel auquel les personnes dites valides n’ont accès qu’en état modifié de conscience. : Muriel me l’exprime ainsi : « Toi tu es encore chenille, enfermée dans des ornières, enfermée dans les anneaux de la matière. Je vois autrement. Je regarde d'en haut, comme le papillon qui a quitté sa chrysalide et s'envole, tout là-haut dans le ciel. Le papillon s'envole et laisse sa coque en bas, posée sur un brin d'herbe. »
o Enfin, et ce point est essentiel, la C.P.A. grâce à ce qui s’exprime, redonne à chacun sa place dans sa constellation familiale : Geneviève ne parle plus à la suite d'un accident vasculaire cérébral. Elle reste en lien étroit avec ses petits-enfants, et lorsque je vais la voir pour lui permettre de communiquer, elle donne des conseils aux uns et aux autres et, par l'intermédiaire du clavier passe en revue les besoins de chacun. Elle analyse si finement ce qui se joue loin d'elle que ses paroles écrites ont une incidence importante sur ceux qui les reçoivent. Cette femme peut, grâce au clavier, exercer sa fonction de grand-mère, et occuper sa juste place dans la constellation familiale : « Je reste encore un peu car je me sens utile pour mes petits-enfants. Ils sont venus sur terre dans un monde en désordre et leur vie a un sens très particulier. J'honore leur naissance et leur vie et je souhaite que chacun d’eux honore qui il est au-delà de ce qui est visible. C'est le privilège de mon état de voir au dedans et de là, je suis un guide et cela est mon choix. »

communication profonde accompagnée
Pour toutes les personnes « dites valides », la Communication Profonde Accompagnée est une rencontre et un soutien ponctuel précieux.
o
communication profonde accompagnée
Cette approche donne accès aux profondeurs de l’être et permet que s’exprime l’aspect unique et transcendant présent en chacun de nous. Ce qui se dit là nous met en contact avec notre Essence et nous permet de reprendre contact avec ce qui fait notre spécificité.
o Mais avant que l’Être ne se révèle pleinement, la C.P.A. va permettre d’intégrer pour les transformer, les nombreuses peaux qui le voilent.
o Nos attachements, nos conditionnements pourront être mis au jour.
o Nos blessures d’enfant et d’adulte, seront accueillies et transformés.
o Nos loyautés inconscientes aux schémas familiaux seront mises au jour et libérées. En effet, au cours des séances de Communication Profonde Accompagnée, il arrive assez fréquemment que ce qui se dit, grâce au soutien de la main, évoque un vécu ancien d’origine transgénérationnelle. Ainsi le vécu d’un ancêtre transparaît grâce au clavier et donne à celui qui écrit un éclairage nouveau sur certains de ses comportements répétitifs ou certaines des émotions qui le traversent de façon récurrente. Comme si un ancêtre parlait au travers de la vie de son descendant et exprimait la tonalité de ses conflits non résolus. naturopathie
o Ainsi, peu à peu nous oserons nous défaire des artifices pour toucher l’essence et exprimer l’unicité qui est notre, au-delà des masques et des convenances.
Ce type d’accompagnement peut grandement contribuer au processus d’individuation et au travail d’accomplissement du Soi, C'est-à-dire nous aider à devenir l’être unique que nous sommes en germe.
communication profonde accompagnée
Martine Garcin-Fradet

Auteur des livres :
Quand la main devient messagère du cœur, éditions Quintessence
Et si nos ancêtres parlaient à travers nous, éditions Quintessence
Les Voix de la Main, faire de ses blessures le levier de sa réalisation, éditions Dervy
Notes
(1)
communication profonde accompagnée
La psychologie transpersonnelle est née au tout début des années 70, de la rencontre entre Abraham Maslow (1908-1970), fondateur de la " psychologie humaniste ", et le psychiatre Stanislav Grof (1932). Elle intègre aux découvertes de toutes les écoles de psychologie classiques, les données philosophiques des grandes traditions spirituelles, ainsi qu’une étude approfondie des états modifiés de conscience, dont Grof a fait une cartographie très détaillée. Pour les psychologues du transpersonnelle, aucune expérience humaine ne peut être écartée a priori sous prétexte qu’elle ne "peut pas exister".
(2) Comment la conscience contrôle le cerveau, John C. Eccles, Fayard
(3) L’avenir droit dans les yeux, Jean Marie Pelt, éditions Fayard
Martine Garcin-Fradet
Thérapeute, conceptrice de la C.P.A., formatrice, conférencière - Scionzier (Hte-Savoie) France
mmgarcin@aol.com
www.communication-profonde.com
Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, si vous ne le modifiez pas et que vous citiez la source : www.energie-sante.net
Si vous aussi, souhaitez vous exprimer et être présent sur Energie-Santé,

20-21 janvier 2017 Salon
Salon des entreprises
Gatineau (Québec)

28 mars 2017 : début de formation internet
Introdution à l'Astrologie holistique 
par agnès andersen

10 Fév. 0217 : Conférence à Moirans (38)
Relation Energie et Santé 
par Jean-Paul Thouny

9-12 mars 2017 : Formation à Voiron (38)
Apprendre le chant diphonique - niv. 1 et 2 
par Patrick Chêne

28 mars 2017 : début de formation internet
Introdution à l'Astrologie holistique 
par agnès andersen

01-02 avr. 2017 : Salon à Neuville (69)
Le Salon des Z'Arts Zen de Neuville s/Saône 
par Le Zarts Zen

08-09 avr. 2017 : Salon à St Etienne (01)
Le Salon des Z'Arts Zen de St Etienne s/Chalaronne  par Le Zarts Zen

27-30 avr. 2017 : Festival à Genac (16)
10ème Festival du Chamanisme 
par Le Cercle de Sagesse de l'Union des Traditions Ancestrales

13-14 mai 2017 : Salon à Villefranche (69)
Le Salon des Z'Arts Zen de Villefranche s/Saône
par Le Zarts Zen

17-22 juillet 2017 : Stage à Marsanne (26)
Stage de danse libre
par Anne-Marie Bruyant

Livres
Bienvenue du Terre !
de Sylvie Ouellet
© 2008-2015  Energie-Santé - - à propos - mentions légales - partenariat