newsticker

La poignée de champ

La première personne amputée que j’ai massée m’a fait découvrir "la poignée de champ". Une "poignée de champ", c’est ce qui se passe quand vous sentez un membre fantôme et que ce membre fantôme vous sent, au même endroit et au même moment.

Qu'est-ce qu'une poignée de champ
membre fantome
Les poignées de champ ne courent pas les rues. En général, elles se produisent quand un massothérapeute masse une personne amputée. Depuis peu, elles se produisent aussi quand une personne amputée tend sa main fantôme ou son pied fantôme à une autre personne amputée. Eh oui les poignées de mains fantômes, maintenant, ça existe !

membre fantome Qu’est ce que vous voyez sur cette photo ? Vous voyez deux dames assises l’une en face de l’autre. Leurs deux paumes de main se font face. La photo n’est pas facile à comprendre parce que généralement, dans les photos, on s’intéresse à ce qui se voit. Or, dans cette photo-là, c’est ce qui est invisible qui est intéressant ! Le pied fantôme de la personne de gauche rencontre la main fantôme de la personne de droite. Ou, dit autrement, la jeune femme de droite tient dans sa main fantôme le pied fantôme de la dame qui est à gauche.
membre fantome
membre fantome La poignée de champ se passe dans l’espace visible entre leurs deux mains. En fait, si elles mettent leurs deux mains là, c’est précisément pour que nous puissions au moins voir "là où ça se passe".
membre fantome
Dans la photo ci-contre, la même poignée de champ est désignée encore plus précisément, du bout de leur index… !
Je vous laisse méditer sur ces images. Elles vont sans doute vous faire venir à l’esprit plein de questions et pleins d’idées.

Et maintenant je vais vous raconter comment tout a commencé !
membre fantome
Le 26 août 2003 à Montréal, je travaillais pour un Spa urbain et c’était la fête dans la rue St Laurent. Je débutais dans le domaine de la Massothérapie et je voulais me prouver que le massage sur chaise ne valait rien. Je m’étais mis dans les pires conditions, en me disant : si ça marche dans ces conditions-là, ça va marcher en entreprise. Au milieu des passants, un monsieur en chaise roulante s’est mis dans la file d’attente. Lorsque son tour est arrivé, il m’a demandé un massage de 20 mn.
membre fantome
Il lui manquait ses deux jambes au-dessous du genou. Je n’avais jamais massé de personne amputée. J’ai commencé par faire avec lui un bilan de santé pour savoir, entre autres, s’il y avait une contre-indication à ce massage. Puis, comme "tout allait bien", j’ai commencé le massage de détente qu’il m’avait demandé. Au bout de quelques minutes arrive sa question : « Puis qu’est-ce que tu fais pour les membres fantômes ? J’ai des douleurs fantômes dans les deux, depuis l’amputation ». Je lui réponds que je n’ai rien appris à l’École dans ce domaine, mais que je peux faire un test probablement utile : j’approche ma main de son ex-mollet gauche pour voir si je sens son membre fantôme.
membre fantome
membre fantome Et là il me dit, sans que je ne lui demande rien : « Je sens ta main sur mon mollet ! ». Cela me surprend. Il ne peut pas voir ce que je fais. Comment fait-il pour savoir ? Je continue à descendre le long de son membre fantôme et, pour continuer mon test, je fais semblant de lui chatouiller la plante du pied. Là, il me dit : « Arrête ça ! ». Je lui demande pourquoi. Et il me dit que ça le chatouille ! Étonné, mais toujours sceptique, je fais comme si je lui écrasais les doigts de pied dans l’air, et là, il bouge brusquement son moignon et me dit : « Arrête ça ! ». Je comprends alors que je viens de lui faire mal !
membre fantome
Je voulais simplement tester si je sentais son membre fantôme… et voilà que je découvre que son membre fantôme est sensible, très sensible. Tout se passe comme s’il était une espèce d’organe sensoriel en interaction avec son environnement !
membre fantome
En fait, je connaissais déjà un cas de sensation tactile provoquée… sans toucher la peau. Je pratiquais le Taïchi Chuan depuis des années. J’avais appris à sentir entre mes paumes de mains ce qu’on appelle le Chi. Les yeux fermés, quand je passais ma main droite 10 à 15 cm au-dessus de mon bras gauche, je pouvais sentir vraiment le passage de ma main sur mon avant-bras. Et je pouvais sentir la réciproque : mon avant-bras sous ma main droite. Cette sensation ressemble très fort à une sensation tactile très légère. Elle est bel et bien perceptible des deux bords, même s’il n’y a aucun contact de peau à peau.
membre fantome
Je commence donc le massage en tâtant l’air dans le prolongement de son moignon. La sensation tactile se maintient pour moi comme pour lui. Sans réfléchir, je lui dis que je vais pouvoir lui indiquer où commence sa peau fantôme. Ça le fait rire. J’approche ma main de son ex-mollet comme si j’étais sûr de mon coup. Et quand je lui dis : « D’après ce que je sens, ta peau commence là ! ». Il me dit : « C’t’en plein ça ! ».
membre fantome
Constatant que moi, je sens son membre fantôme avec mes mains et que lui, il sent mes mains avec son membre fantôme, je lui dis : « On est en business ! ».
Je fais alors, dans l’air, un massage Shiatsu traditionnel comme m’avait appris mon Maître : « Quand vous sentez une petite résistance dans l’air, vous vous arrêtez et vous attendez que quelque chose se passe ». À un moment donné, j’ai l’impression très nette que mon travail est fini. Ça a pris environ 5 minutes. Je m’arrête et je lui dis : « Et puis, comment ça va cette jambe fantôme ? » D’une voix étonnée, il me dit : « Je n’ai plus mal ». J’ai été aussi étonné que lui.
membre fantome
Nous avons pris rendez-vous pour une deuxième séance de massage, à son hôpital. Il voulait que je m’occupe de son deuxième membre fantôme. Lorsque je suis arrivé dans le prolongement de son moignon, j’ai écouté avec mes mains. J’ai été attentif aux endroits où ma main était comme freinée… et j’ai attendu que ma sensation change. Ce deuxième massage a eu le même effet positif sur la douleur fantôme que le premier.
membre fantome
Je dois dire qu’entre les deux séances, j’avais un peu réfléchi à ce cas pas banal. Je m’étais interrogé sur ce que ce monsieur était capable de sentir avec son membre fantôme. Pouvait-il sentir autre chose que ma main ? Après le massage, je lui ai donc proposé de faire toute une série de tests pour vérifier avec lui ses sensations. Il était bien d’accord et bien ouvert à l’expérience.
membre fantome
J’ai déposé des objets l’un après l’autre sur son pied fantôme. Et à chaque fois je lui ai demandé ce qu’il sentait. Une orange, un pack de glace, un petit linge sec, un petit linge mouillé, du papier de verre et une boule en marbre poli. Pouvait-il, avec les yeux fermés, en utilisant uniquement son membre fantôme sentir la présence, la texture, la température mais aussi la forme de ces objets ? Il a très bien senti la forme, la température, le mouillé et le sec, le rugueux et le lisse. Et quand j’ai pris un petit cure-dent en bois et que j’ai fait le geste de le piquer sur son mollet, il a réagi … et il m’a dit que cela lui avait fait mal !
membre fantome
J’ai fait aussi un autre test : je voulais savoir s’il était capable de sentir le sol avec ses pieds fantômes. Je lui ai demandé de déposer ses pieds fantômes sur le sol en fermant les yeux et de me décrire ses sensations. Il m’a dit que son pied gauche était au croisement de quatre carreaux. Effectivement, à la verticale de son moignon, il y avait un croisement de quatre carreaux par terre.
Je dois dire que j’ai eu de la chance : les autres personnes amputées que j’ai rencontrées ensuite n’avaient pas toute sa finesse de perception.
membre fantome
C’est à partir de ces deux premiers massages que tout a commencé. J’ai élargi ensuite mon champ de travail à la massothérapie des organes fantômes (mastectomie, hystérectomie, etc.).
Ce serait un peu long de vous raconter tout ce qui s’est passé depuis 2003, alors je vais résumer vite en répondant à cette question de fond : la "poignée de champ" est-elle "réelle"?

La poignée de champ est-elle réelle ?
membre fantome
Les gens comme vous et moi réagissent en général à ce qu’ils voient, pas à ce qu’ils ne voient pas. membre fantome Pour nous, ce qui est invisible n’a pas de propriétés propres. Une personne qui a tous ses membres ne pensera jamais à tendre la main à une personne amputée du bras droit comme pour lui dire bonjour. Pourtant, une fois, je l’ai fait. Je l’ai fait parce que je venais de faire un massage à cette personne et que ça s’était très bien passé. Elle avait senti mes mains avec son membre fantôme. J’avais senti son membre fantôme avec le champ autour de mes mains. Nous avions pris le temps de nous dire que nous nous sentions… et sa douleur fantôme avait disparu en quelques minutes.
membre fantome
Depuis, j’ai constaté que toutes les personnes auxquelles j’ai proposé cette expérience avaient été enchantées. Elles s’étaient senties respectées. Le fait d’offrir ma main à sentir à leur main fantôme était un geste qu’elles trouvaient chaleureux et symbolique. La sensation partagée était agréable. L’une d’elles me l’a décrite comme « la rencontre entre le réel et la conscience ».
C’est cette rencontre entre deux champs de conscience appartenant à deux personnes différentes que j’ai appelé la "poignée de champ".
membre fantome
Cette prise de conscience, par chacun, d’une sensation et d’une émotion partagée, née en dehors du corps, me fascine encore 12 ans plus tard !

Vous avez dit "champ de conscience" ?
membre fantome
Pour la physique contemporaine, un champ c’est une région de l’espace dans laquelle s’exercent des interactions.
membre fantome
membre fantome Si je préfère parler de "champ de conscience" plutôt que de "membre fantôme", c’est pour deux bonnes raisons. La première parce que toutes les personnes amputées sont frappées par la vivacité de leur expérience consciente dans cette région de l’espace qui prolonge leur moignon. La caractéristique principale du membre qui reste après avoir disparu, c’est qu’il peut être présent à la conscience.
membre fantome
La deuxième raison, c’est que le mot "fantôme" ne convient pas vraiment. Il nous pousse dans le domaine de l’inobservable. Il nous pousse aussi dans les bras de l’ésotérisme. Or, les interactions entre champs de conscience sont observables. Elles le sont dans le corps et plus précisément dans le système nerveux.
membre fantome
Déjà, plusieurs articles scientifiques montrent que des zones spécifiques du cortex moteur et des zones spécifiques du cortex somato-sensoriel entrent en activité lorsque les personnes amputées font quelque chose avec leur membre fantôme. Des images de Résonance Magnétique fonctionnelle montrent par exemple que les régions corticales reliées à la main connaissent un afflux de sang oxygéné lorsqu’une personne amputée effleure son visage avec son membre fantôme ( Khateb et coll., 2009). Tamar Makin montre que les régions motrices présentent une activité tout à fait reconnaissable quand une personne amputée lève ou abaisse son membre fantôme (Makin et coll., 2013).
membre fantome
Les sensations fantômes ont un substrat physiologique qui est bien identifié. Ces sensations ne sont pas des illusions. Elles ne sont pas dues à une hallucination, comme on le croyait à une époque (pas si vieille !), où l’on ne disposait pas d’appareils d’imagerie médicale capables de montrer les activités cérébrales en temps réel.
membre fantome
Je préfère parler de « champ de conscience » plutôt que de « champ d’énergie ». Car on ne sait pas à quel type d’énergie correspond la conscience. Tout ce que l’on sait, c’est que les activités mentales que l’on est capable de faire avec un champ de conscience qui a perdu sa partie de corps, laissent des traces dans des régions corticales connues.
membre fantome
Les personnes amputées peuvent nous montrer clairement, et à répétition, que ces activités conscientes ont lieu 1) en dehors de leur corps, 2) avec la participation de leur cerveau.
membre fantome
Toute poignée de main entre mains fantômes génère des sensations tactiles, motrices et proprioceptives correspondant effectivement au geste traditionnel de se serrer la main.

Explorons sans attendre
membre fantome
Je veux faire des tests expérimentaux sur les poignées de champs. Je voudrais avoir des images d’IRM fonctionnelle de personnes amputées qui se donnent des poignées de mains fantômes. Comment faire pour tester deux personnes amputées qui veulent se serrer la main fantôme tout en ayant le corp engagé dans une machine de Résonance Magnétique nucléaire fonctionnelle ? On ne trouve jamais deux machines d’IRM côte à côte dans la même pièce !
membre fantome
membre fantome
Camille synchronise les mouvements de son bras fantôme gauche avec les mouvements du reflet de son bras droit.
Pour notre part, nous n’allons pas attendre que la nième génération d’IRM soit moins chère et moins volumineuse. En utilisant deux casques munis d’électrodes (EEG), nous allons tester si les sensations tactiles reliées au partage volontaire et conscient d’une poignée de champ sont corrélées avec des ondes cérébrales spécifiques. Nous allons demander à des personnes amputées d’un membre supérieur de se serrer la main fantôme. Et nous verrons bien comment leurs cerveaux réagissent. Nous comparerons les ondes cérébrales de ces "poignées de champs" avec les ondes cérébrales générées lors des poignées de mains effectuées entre leurs membres résiduels. Les tracés seront-ils pareils ? Seront-ils différents ? Nous vérifierons également quand se produisent les ondes cérébrales. Cette question m’intéresse au plus haut point.
membre fantome
Je me sens dans la droite ligne des travaux du Dr Penfied quand je travaille avec des patients confiants, volontaires et curieux, désireux de comprendre ce qui se passe en eux au point de prendre le risque de revivre les sensations qui les animent. Je me sens également dans la droite ligne des travaux de Benjamin Libet quand je veux comparer le moment où deviennent conscientes les sensations tactiles de la poignée de champ et le moment où apparaissent les ondes cérébrales sensorielles.
membre fantome
Les deux derniers ouvrages de ces grands expérimentateurs ont été récemment réédités. Il est curieux de constater qu’ils sont parvenus tous les deux, à la fin de leur vie, à mettre en doute le credo matérialiste qui postule que c’est le cerveau est à l’origine des activités conscientes.
membre fantome
Il est temps que démarrent les études qui porteront sur des activités du champ de conscience, observées à travers les traces qu’elles laissent dans le cerveau. Et plus précisément, sur les sensations que vivent les personnes amputées lorsqu’elles font des poignées de champ avec ces régions de leur champ de conscience qui ont perdu leur portion de corps.
Je suis tenté de vous laisser sur deux citations qui font songer…

membre fantome
« Throughout my own scientific career I, like other scientists, have struggled to prove that the brain accounts for the mind. But perhaps the time has come when we may profitably consider the evidence as it stands, and ask the question... Can the mind be explained by what is now known about the brain ? ».
Mystery of the Mind, Dr Wilder Penfield, 1975.
Ce Livre a été réédité par Princeton University Press en janvier 2015.
« Les études en Neuropsychologie, les changements du flux sanguin cérébral régional (FSCr), la TEP, l’IRM fonctionnelle ne nous fournissent des renseignements que sur les zones, dans le cerveau, nous permettant de relier les activités des cellules nerveuses à diverses opérations mentales. Elles ne nous disent en revanche pas quels types d’activités cellulaires (les changements dans des structures localisées, les fréquences d’ondes et ainsi de suite) sont impliqués. (…) Les changements importants en rapport avec l’activité des cellules nerveuses peuvent se produire en quelques millisecondes; mais les effets de l’énergie métabolique engagés par ces activités neuronales peuvent prendre plusieurs secondes pour produire les effets qui sont mesurables par ces techniques. Ainsi n’est-il pas possible de répondre à des questions telles que : l’intention consciente précède-t-elle ou succède-t-elle au déclenchement cérébral d’un acte volontaire ? ».
L’esprit au-delà des neurones, p.47. Benjamin Libet, Éditions Dervy, 2012.
Pour en savoir plus :

aliments
Mystery of the Mind : A Critical Study of Consciousness and the Human Brain, Dr Wilder Penfield
Paperback | 2015 | $20.00 / £13.95 | ISBN : 9780691614786158 pp. | 6.14 x 9.21
L’esprit au-delà des neurones, Benjamin Libet
éditions Dervy, 2012 - voir le chapitre 5, p.p. 125-160
Seven experiments that could change the world, Rupert Sheldrake
Park Street Press, (2002) , Voir le chapitre 5, p.p. 125-160
Phantom pain is associated with preserved structure and function in the former hand area
Tamar R. Makin, Jan Scholz, Nicola Filippin, David Henderson Slater, Irene Tracey& Heidi Johansen-Berg
NATURE COMMUNICATIONS, march 2013 | 4 :1570 | DOI : 10.1038/ncomms2571
Seeing the Phantom : A Functional Magnetic Resonance Imaging Study of a Supernumerary Phantom Limb
Asaid Khateb, PhD, Stéphane R. Simon, PhD, Sebastian Dieguez, MSc,5 Franc¸ois Lazeyras, PhD,Isabelle Momjian-Mayor, MD, Olaf Blanke, Pr MD,Theodor Landis, Pr MD, Alan J. Pegna, PhD andJean-Marie Annoni, Pr MD, Ann Neurol 2009;65:698–705.
Cet article est disponible sur le Web à l’adresse : www.infoscience.epfl.ch
Bernard Dubreuil
Massothérapeute, Montréal (Québec)
courriel : bernarddubreuil@chantsu.ca
Conférence internet
mercredi 22 avril 2015 à 14h30 (h. du Québec) et à 20h30 (h. de Paris)
Conférence de Bernard Dubreuil : La poignée de champ.
Informations et réservation ICI

Si vous aussi, souhaitez vous exprimer et être présent sur Energie-Santé,
02 avril 2017 Salon
Salon Ma Santé Globale
Granby (Québec)

04 avril 2017 : début de formation internet
Introdution à l'Astrologie holistique 
par agnès andersen

08 avril 2017 Salon
Salon Ma Santé Globale
St Jean-sur-Richelieu (Québec)


01-02 avr. 2017 : Salon à Neuville (69)
Le Salon des Z'Arts Zen de Neuville s/Saône 
par Le Z'Arts Zen

04 avril 2017 : début de formation internet
Introdution à l'Astrologie holistique 
par agnès andersen

08-09 avr. 2017 : Salon à St Etienne (01)
Le Salon des Z'Arts Zen de St Etienne s/Chalaronne  par Le Z'Arts Zen

27-30 avr. 2017 : Festival à Genac (16)
10ème Festival du Chamanisme 
par Le Cercle de Sagesse de l'Union des Traditions Ancestrales

28 avr. 2017 : Conférence à Moirans (38)
Soins Esséniens 
par Jean-Paul Thouny

13-14 mai 2017 : Salon à Villefranche (69)
Le Salon des Z'Arts Zen de Villefranche s/Saône
par Le Z'Arts Zen

2 juin 2017 : Conférence à Moirans (38)
Monde en changement ou ... changement de monde ?   par Monique Mathieu

17-22 juillet 2017 : Stage à Marsanne (26)
Stage de danse libre
par Anne-Marie Bruyant

Livres
© 2008-2015  Energie-Santé - - à propos - mentions légales - partenariat