Alimentation-santĂ© » Blog Archive » L’alimentation : poison ou remède ?

L’alimentation : poison ou remède ?

Les nouvelles thĂ©rapies et les dĂ©couvertes de la physique quantique sont en train de rejoindre les conclusions des sagesses anciennes. Notre monde redĂ©couvre que la guĂ©rison du physique est le fruit d’une transformation de la conscience. Toutes les rĂ©solutions ont lieu sur un plan subtil et se manifestent ensuite dans la matière.

alimentation santĂ©Notre vie matĂ©rielle est donc le reflet de notre vie mentale et spirituelle, car les deux sont indissociables. ConsidĂ©rons un instant ce que cela nous apprend sur notre alimentation. Toute une population est asservie aux mĂ©dias, soumise Ă  un mode de vie contre nature et Ă  des gouvernants corrompus. Peut-on croire que notre nourriture physique puisse ĂŞtre exclue de ces conclusions ? La dĂ©sinformation est Ă  ce niveau Ă  la mesure des autres niveaux. L’entrevoir demande gĂ©nĂ©ralement d’accepter d’admettre que l’on ignore quels sont les aliments dont son corps a besoin pour vivre, dans quelles quantitĂ©s, ni de quelle façon les manger. Les mĂ©decins eux-mĂŞmes l’ignorent car ils ne sont pas formĂ©s Ă  cette question. Les cuisiniers les plus compĂ©tents se fondent sur des bases erronĂ©es. C’est toute une population qui est savamment maintenue dans l’ignorance totale de tout ce qui pourrait soutenir sa santĂ©, son bien ĂŞtre et la rendre… moins rentable pour l’industrie pharmaceutique.
alimentation santé
La bonne nouvelle est que retrouver cette connaissance permet de reprendre son pouvoir et sa conscience de son alimentation… Ă  tous les niveaux. Ceux qui y sont parvenus ont Ă©tĂ© tĂ©moins de merveilles.
alimentation santé
alimentation santĂ©Georges Ohsawa est une de ces personnes. Il est le père fondateur de la macrobiotique. La macrobiotique est « tout Ă  la fois une philosophie, une attitude spirituelle et une façon de s’alimenter. La nourriture Ă©tant un des liens principaux unissant l’homme Ă  la nature, elle ne joue donc pas un rĂ´le exclusivement physiologique. La macrobiotique met l’accent sur la symbiose existant entre les ĂŞtres et la nature, et dont l’aliment est le vĂ©hicule principal. A partir de lĂ , si on considère la maladie comme une rupture de cet Ă©quilibre, une approche macrobiotique aidera Ă  restaurer cette harmonie et favorisera la guĂ©rison. L’homme n’est plus considĂ©rĂ© en tant qu’entitĂ© spĂ©cifique, mais dans une unitĂ© totale avec la nature, qu’il doit respecter (notamment dans son mode alimentaire). » J. Mittler
alimentation santé
Georges Osawa a largement dĂ©montrĂ© la validitĂ© de cette science globale. En une trentaine d’annĂ©es, il fut confrontĂ© Ă  un grand nombre de maladies dans sa pratique. Toutes furent guĂ©ries. Il fut mis face Ă  des maux dits « incurables », comme des cancers graves, des Ă©pilepsies et mĂŞme des cas de schizophrĂ©nie… Dont la progression dans le corps physique fut enrayĂ©e en 10 jours, un peu plus dans certains cas. Sa thĂ©orie explique que toute maladie provient du sang. ConsidĂ©rant que notre sang se renouvelle en 10 jours, ce laps de temps suffirait Ă  ĂŞtre suffisamment purifiĂ© pour soutenir le processus de guĂ©rison. Bien entendu, il dĂ©crit ces guĂ©risons comme rejoignant une vision holistique du processus et explique avoir simplement “permis” ces impressionnantes rĂ©parations physiques. Si aucun processus de guĂ©rison dans la conscience n’avait Ă©tĂ© en route, rien ne se serait produit. Mais comme conscience et matière sont intimement liĂ©es et indissociables, les personnes qui acceptaient de rĂ©former leur alimentation ne faisaient qu’ancrer leur transformation subtile sur un plan physique.

L’alimentation est un mĂ©dicament
alimentation santé
alimentation santĂ©H.C Geffroy, fondateur de la mĂ©thode “L’alimentation saine” et des magasins biologiques “La vie saine“, a expĂ©rimentĂ© des conclusions parfaitement similaires. Après avoir Ă©tĂ© gazĂ© pendant la première guerre, H.C Geffroy s’est guĂ©ri lui-mĂŞme de l’affection “mortelle” dont il Ă©tait atteint en opĂ©rant une rĂ©forme de son alimentation. Il a par la suite fait connaĂ®tre sa mĂ©thode, toujours employĂ©e avec succès aujourd’hui. Il prĂ©sente les choses en ces termes : « J’ai compris les immenses possibilitĂ©s que possède le corps humain pour triompher des plus graves maladies. Il faut lui en fournir les moyens par une alimentation correspondant exactement Ă  ses besoins et que l’on cesse de lui imposer des nourritures qui obligent ses principaux organes Ă  improviser des fonctions pour lesquelles ils ne sont pas faits, ce qui a pour rĂ©sultat de les surmener et de les user prĂ©maturĂ©ment. » (L’alimentation saine)
alimentation santé
L’alimentation est ici considĂ©rĂ©e comme le premier « mĂ©dicament » Ă  prendre s’il faut en prendre un, avant tout autre remède physique ou approche de soins extĂ©rieurs.

Retrouver la simplicité
alimentation santé
Très bien, mais quelle donc est cette alimentation ? Quelles sont ces vĂ©ritĂ©s si mĂ©connues ? Ces vĂ©ritĂ©s qui pourtant ont opĂ©rĂ© des transformations que la mĂ©decine officielle jalouserait… Si elle s’y intĂ©ressait ? Un point commun entre ces mĂ©thodes est leur grande simplicitĂ©. Il s’agit uniquement de rĂ©pondre aux besoins de l’organisme. Pour cela il faut les connaĂ®tre et cesser d’empoisonner l’organisme. En premier lieu bien sĂ»r, les auteurs condamnent la nourriture industrielle, carnĂ©e, dĂ©nuĂ©e de substances nutritives et consommĂ©e dans des proportions trop importantes. Un papyrus Ă©gyptien vieux de 3000 ans Ă©nonçait d’ailleurs dĂ©jà : « Un tiers de ce que nous mangeons sert Ă  nous nourrir. Avec les deux autres tiers, nous nourrissons les mĂ©decins ! » (CitĂ© par Johanne Razanamahay et Dr Christian Tal Schaller,
Le jeĂ»ne holistique“.).
alimentation santé
Il suffirait ainsi, pour permettre au corps de retrouver la santĂ© – qui est son Ă©tat naturel – de lui fournir ce dont il a besoin et surtout d’exclure toutes les substances dont il n’a pas besoin. Les auteurs prĂ©citĂ©s rejoignent la vision des sagesses anciennes des textes vĂ©diques (qui incluent l’ayurvĂ©da, qui signifie « connaissance de la vie », le système de santĂ© traditionnel de l’Inde). Ils insistent Ă©galement sur l’importance de la foi, de la mĂ©ditation dans le processus de guĂ©rison, de la connaissance de mĂ©thodes pour dĂ©sintoxiquer son corps, comme la pratique (modĂ©rĂ©e) du jeĂ»ne. La voie de la santĂ© durable serait donc très simple. Mais cette simplicitĂ© est extrĂŞmement obscurcie par l’abondance des rĂ©gimes alimentaires et l’hyper accessibilitĂ© de la “mauvaise nourriture”, pain blanc dĂ©naturĂ©, gluten… Sont sur toutes les tables. Retrouvons simplement les principales connaissances sur les besoins rĂ©els de notre organisme.

les solaires
Varié, Végétal, Vivant
alimentation santé
alimentation santĂ©MaĂ®tre Johanne Razanamahay et Dr Christian Tal Schaller, dans leur ouvrage “Le jeĂ»ne holistique” et leurs nombreux articles, proposent un raccourci intĂ©ressant. Notre nourriture devrait rĂ©pondre aux critères des “trois V“ : VariĂ©e, VĂ©gĂ©tale, Vivante. Ainsi consommĂ©e en quantitĂ© raisonnable, elle fourni Ă  l’organisme les nutriments nĂ©cessaires. Les auteurs rassurent ceux qui pourraient avoir peur de carences en Ă©vitant les produits animaux.
alimentation santé
Ils rejoignent ainsi H.C Geffroy qui clarifie : « un effet psychique : la crainte de s’affaiblir en ne mangeant pas de viande. Pour vaincre ce prĂ©jugĂ©, il suffit de savoir que la viande n’apporte guère que des protĂ©ines et que ce n’est pas lĂ  que l’organisme puise ses forces mais dans les sucres (glucides) et dans les graisses (lipides). Les protĂ©ines sont des aliments plastiques ; elles ne fournissent pas l’Ă©nergie mais la substance des cellules ; elles interviennent dans la multiplication cellulaire. Tout excès dans la ration de protĂ©ines tend Ă  accĂ©lĂ©rer cette prolifĂ©ration, ce qu’il faut Ă©viter Ă  tout prix pour Ă©chapper au cancer. » (L’alimentation saine)

Se nourrir de vie
alimentation santé
A Ă©viter donc, la nourriture “morte”, c’est-Ă -dire les aliments dĂ©nuĂ©s de substance vitale. C’est le cas de la viande et des sous-produits animaux mais aussi de tout ce qui sera cuit Ă  trop haute tempĂ©rature. Les lĂ©gumes ayant passĂ© trop de temps au frigo sont aussi “morts”. Tous les produits surgelĂ©s Ă©galement. Les substances vitales sont en grande partie dĂ©truites par la cuisson, c’est le cas non seulement des diastases et de la vitamine C (qui sont dĂ©truites Ă  60°), mais des autres vitamines, dont la destruction varie entre 100 et 120°. Ces aliments « morts » sont dĂ©pourvus de prâna, qui est notre nourriture sur un plan subtil. Les aliments riches en prâna augmentent notre vitalitĂ©, notre Ă©nergie sans nous alourdir.

Ainsi la nourriture vĂ©gĂ©tale…
alimentation santé
nous apporte la vitalitĂ©, la vie comme l’explique H.C Geffroy :
alimentation santé
alimentation santĂ©Pour ce qui est de la nature des substances [dont a besoin notre organisme], il faut savoir que, selon leur origine, elle peut ĂŞtre fort diffĂ©rente. Selon que ces matières appartiennent Ă  l’un ou l’autre des trois grands règnes de la nature : minĂ©ral, vĂ©gĂ©tal ou animal, leur structure physico-Ă©lectrique diffère : inerte dans le règne minĂ©ral, une molĂ©cule de phosphore, par exemple, deviendra “vivante” lorsqu’elle sera passĂ©e dans le règne vĂ©gĂ©tal, c’est-Ă -dire lorsqu’elle aura Ă©tĂ© assimilĂ©e par la plante.
« …La rĂ©sultante des fonctions du vĂ©gĂ©tal, a Ă©crit StĂ©phane Leduc [dans son ouvrage L'EnergĂ©tique de la vie], est la captation, l’accumulation et la potentialisation de l’Ă©nergie solaire… »
alimentation santé
L’homme fait sa nourriture de cette mĂŞme molĂ©cule de phosphore (devenu vĂ©gĂ©tal), il s’en approprie l’Ă©nergie pour l’utiliser sous forme de travail physique ou d’effort cĂ©rĂ©bral, parce que :
« … La rĂ©sultante des fonctions de l’animal consiste dans le dĂ©gagement, la transformation et l’actualisation de l’Ă©nergie captĂ©e et potentialisĂ©e par les vĂ©gĂ©taux. »
Cela nous montre que la matière suit un cycle immuable : potentialisĂ©e par le vĂ©gĂ©tal, dĂ©potentialisĂ©e par l’animal, elle retourne, après sa dĂ©sassimilation par ce dernier – comme après sa mort – au règne minĂ©ral, pour servir Ă  nouveau de nourriture Ă  d’autres vĂ©gĂ©taux et recommencer Ă©ternellement le mĂŞme parcours. (L’alimentation saine)
alimentation santé
Nous devenons ce que nous mangeons. Chaque aliment que l’on ingère passe dans notre sang, s’intègre dans notre organisme et va se mĂŞler Ă  notre constitution. Cet acte est loin d’ĂŞtre anodin. C’est une fusion, un acte d’amour. L’amour a Ă©tĂ© dĂ©naturĂ© sur tous les plans… Retrouver la conscience de cet acte, de ce mĂ©lange entre soi et l’aliment, Ă©lève notre niveau vibratoire, ce qui soutien notre immunitĂ© et notre santĂ©. Nous sommes en renouvellement permanent. Ce qui compose nos organes, nos os, notre peau… est constituĂ© de la nourriture que nous avons ingĂ©rĂ©e. Il est donc facile de comprendre comment notre alimentation va pouvoir aggraver nos problèmes ou soutenir leur rĂ©solution.

Un renouvellement perpĂ©tuel…
alimentation santé
« Vos tissus adipeux (ou cellules graisseuses) se remplissent et se vident de graisse constamment, si bien que toutes les trois semaines, ils se renouvellent complètement. La paroi de votre estomac change tous les cinq jours […]. Votre peau change toutes les cinq semaines. Votre squelette, en apparence si massif et rigide, se renouvelle entièrement tous les trois mois. En fait, le flux d’oxygène, de carbone, d’hydrogène et d’azote est si rapide que l’on pourrait ĂŞtre remodelĂ© en l’espace de quelques semaines ; ce sont seulement les atomes plus lourds de fer, de magnĂ©sium et de cuivre, entre autres, qui ralentissent le processus. Vous avez beau sembler le mĂŞme en apparence, vous ĂŞtes pourtant comme un immeuble dont les briques seraient sans cesse remplacĂ©es par de nouvelles. Chaque annĂ©e, au moins 98 % du nombre total d’atomes de votre corps sont renouvelĂ©s. [...] », Dr Deepak Chopra, SantĂ© Parfaite (d’après l’ayurvĂ©da).

alimentation santé…dont chacun est responsable
alimentation santé
Ce savoir d’une grande simplicitĂ© nous place face Ă  notre responsabilitĂ© en ce qui concerne notre santĂ©. Cela commence par notre alimentation car nous sommes les crĂ©ateurs de notre organisme. Bien entendu, face Ă  une maladie, il est toujours possible de consulter un mĂ©decin allopathe, qui donnera des mĂ©dicaments. Il faut parfois le faire lorsque l’urgence est lĂ . Cela dit, sur un organisme encrassĂ©, il est difficile de savoir de quelle façon la substance sera absorbĂ©e ou non. Les effets secondaires des substances mĂ©dicales chimiques sur les autres organes ou fonctions du corps sont alĂ©atoires.
alimentation santé
L’allopathie reste une mĂ©decine d’urgence qui n’encourage pas ses patients Ă  adopter une attitude responsable et adulte en terme de santĂ© et qui est très peu informĂ©e en terme d’alimentation. Le recours Ă  l’allopathie ne devrait donc jamais se faire sans envisager parallèlement une transformation plus profonde, qui permettra de comprendre et transformer les causes du mal.

L’alimentation se fait sur tous les plans
alimentation santé
Un changement dans notre façon de nous alimenter doit ĂŞtre considĂ©rĂ© en effet sur tous les plans. Tout ce avec quoi nous sommes en contact nous alimente, incluant notre nourriture physique. Ce que nous vivons sur un plan physique est le miroir des plans subtils de notre vie. On pourrait dire que le physique et la psychĂ© sont indissociables, il est donc possible de se servir de notre alimentation matĂ©rielle pour observer la qualitĂ© de notre alimentation Ă  d’autres niveaux d’existence.
alimentation santé
Nous sommes nourris par nos relations, par les informations que nous recevons, par nos lectures, par nos activitĂ©s… Et nous le sommes en permanence. Tout ce qui entre en relation avec nous – mĂŞme si nous choisissons de l’assimiler partiellement – constitue notre alimentation, et relève de notre responsabilitĂ©.
alimentation santé
Que se passerait-il donc si nous Ă©tions rĂ©ellement bien alimentĂ©s sur tous les plans ? Une nourriture physique parfaitement saine et appropriĂ©e, des relations, des lectures qui Ă©lèvent l’âme, rĂ©jouissent le cĹ“ur et l’esprit, des informations positives, des activitĂ©s Ă©volutives… Il se pourrait que de cette façon notre vie se rapproche d’un plan supĂ©rieur de conscience oĂą la maladie n’existe simplement pas. Le secret de l’immortalitĂ© des peuples premiers rĂ©sidait sans doute dans cette simplicitĂ© de l’harmonie vĂ©ritable, de l’alimentation juste sur tous les plans. Ne laissons donc plus personne prĂ©tendre que ce n’est pas un sujet primordial…
alimentation santé
Marie Dulout
Praticienne en massages ayurvédiques
racinecelest@gmail.com
racinecelest.unblog.fr


Si vous aussi, souhaitez vous exprimer et être présent sur Energie-Santé,


2 commentaires sur « L’alimentation : poison ou remède ? »

perrut catherine, a exprimé, le
[-]

Etes-vous en mesure de proposer des stages pour apprendre à se nourrir différemment ?
Merci de votre réponse

mimi, a exprimé, le
[-]

Ă  lire

Laisser un commentaire



Nom(*)

Email(*)

Ville - Pays(*)

(*)Tous les champs sont obligatoires – Votre email ne sera pas publié

Entrez votre commentaire

10 Fév. 0217 : Conférence à Moirans (38)
Relation Energie et SantĂ© 
par Jean-Paul Thouny

9-12 mars 2017 : Formation Ă  Voiron (38)
Apprendre le chant diphonique - niv. 1 et 2 
par Patrick ChĂŞne

28 mars 2017 : début de formation internet
Introdution Ă  l'Astrologie holistique 
par agnès andersen

01-02 avr. 2017 : Salon Ă  Neuville (69)
Le Salon des Z'Arts Zen de Neuville s/SaĂ´ne 
par Le Zarts Zen

08-09 avr. 2017 : Salon Ă  St Etienne (01)
Le Salon des Z'Arts Zen de St Etienne s/Chalaronne  par Le Zarts Zen

27-30 avr. 2017 : Festival Ă  Genac (16)
10ème Festival du Chamanisme 
par Le Cercle de Sagesse de l'Union des Traditions Ancestrales

13-14 mai 2017 : Salon Ă  Villefranche (69)
Le Salon des Z'Arts Zen de Villefranche s/SaĂ´ne
par Le Zarts Zen

17-22 juillet 2017 : Stage Ă  Marsanne (26)
Stage de danse libre
par Anne-Marie Bruyant

20-21 janvier 2017 Salon
Salon des entreprises
Gatineau (Québec)

28 mars 2017 : début de formation internet
Introdution Ă  l'Astrologie holistique 
par agnès andersen

Livres
Bienvenue du Terre !
de Sylvie Ouellet
© 2008-2015  Energie-Santé - - à propos - mentions légales - partenariat